scharbok.jpg (11390 octets)

SCHARBOK GÉRARD

 

 

Gérard Scharbok né à Ponteba (département d'Alger) le 16 mai 1924, fit au lycée Gouraud toutes ses études secondaires depuis la 6e jusqu'à la Première (1937-1942).

Aussi bon élève que bon camarade il sut mériter l'estime et la sympathie de tous, professeurs et élèves.

Dès la déclaration de guerre il voulut s'engager alors qu'il n'avait que 15 ans ; le major de la garnison de la place auquel il s'était présenté lui dit « Tu reviendras, mon petit en 1942 ».

Gérard Scharbok n'eut garde d'oublier, tellement était grand chez lui le désir de servir vaillamment sa patrie.

Entre temps il faisait partie de diverses formations pré-militaires et se signalait comme un animateur des mouvements de jeunesse.

Engagé volontaire en janvier 1943 au 8me R.T.M. il embarquait en novembre pour l'Italie où il participa à tous les durs combats auxquels prit part son régiment.

Il fut tué le 23 mai 1944 - il venait d'avoir 20 ans quelques jours plus tôt après avoir complètement rempli sa mission de liaison c'était la troisième mission qu'il accomplissait au cours de la journée.

Les nombreuses lettres de sympathie adressées à la famille de Gérard Scharbok par ses chefs et par ses camarades d'unité prouvent en quelle très haute estime il était tenu par tous ; tous font l'éloge de sa bravoure, de sa bonté et de sa modestie.

Citation à l'Ordre du corps d'Armée.

« Conducteur de voiture radio, calme et courageux, toujours volontaire pour toutes les missions.

A trouvé une mort glorieuse dans la nuit du 23 mai 1944, devant Pico après avoir rempli sa mission malgré les tirs d'artillerie et les bombardements d'aviation ennemie .

La présente citation comporte l'attribution de la Croix de guerre avec étoile de vermeil.