rick.jpg (9211 octets)

RICQ BERNARD

 

 

Né à Rabat le 23 novembre 1924, Bernard Ricq suivit les cours du lycée Gouraud jusqu'à la classe de Troisième ; puis s'orientant vers l'enseignement technique, il fit son apprentissage d'électricien mécanicien et entra ensuite comme maître-ouvrier à la filmathèque de la direction de l'instruction publique à Rabat.

Ce grand garçon aux yeux rieurs était si plein de vie et d'entrain que lorsqu'il fut incorporé, encore adolescent, au service des transmissions, il craignit de ne point pouvoir donner libre cours à son goût de l'action et du risque ; il demanda donc et obtint d'être affecté à une unité de parachutistes. C'est en cette qualité qu'il participa au débarquement allié sur les côtes de Provence. Puis, après le succès de cette opération, il fut rappelé en Italie où de rudes tâches l'attendaient encore aux côtés des troupes du général Clark.

Quelques jours après, au cours des opérations militaires, Bernard Ricq était relevé par des soldats américains, atrocement brûlé et presque sans connaissance. A peine pût-il donner son nom et l'adresse de sa famille, tous ses papiers ayant été brûlés sur lui. Transporté dans un hôpital américain à Rome, il y mourut des suites de ses blessures le 13 septembre 1944 après 15 jours de soins.

Bernard Ricq n'avait pas encore 20 ans.