mileur.jpg (11434 octets)

Mileur Robert

 

Robert Mileur, entré en 1930 au lycée Gouraud, fut de la septième à la classe de mathématiques un des plus brillants élèves de cet établissement.

Grand, blond, aux yeux clairs, il était le type de l'élève studieux. Son intelligence et son travail lui permirent de garder toujours le premier rang. Il fût un habitué du prix d'excellence et eût l'insigne honneur d'inscrire son nom au palmarés du Concours Général des lycées et collèges de France, obtenant en 1939 le 2e prix d'histoire pour la classe de 1ere. A la fin de ses études secondaires, il fut grand admissible à l'Ecole polytechnique et reçu en 1942 au concours des Ponts et Chaussées.

Cet intellectuel sût montrer durant la guerre que les qualités de l'esprit n'excluent pas celles du coeur. Il fit en effet tout son devoir et plus que son devoir.

Après avoir suivi le premier cours d'élèves-aspirants créé à Médiouna, il fût affecté au 11e R.T.A. qui s'entraînait alors dans la région de Taza. Mais Robert Mileur, pressé de se battre, demanda et obtint sa mutation au3e R.T.A. A la fin de février 1944, il quittait Bizerte pour l'Italie. Affecté à un centre d'instruction près de Naples, il fût, sur sa demande encore, nommé comme volontaire au 4e Régiment de tirailleurs tunisiens. On lui confia le commandement d'une section de voltigeurs et c'est en cette qualité qu'il participa à la marche sur Rome. Il tomba héroïquement à San Quirico le 14 juin 1944.

Une brillante citation à l'Ordre de l'Armée honore sa mémoire :

" Mileur Robert, aspirant du 4e R.T.T. "

" Chef de section très courageux, a trouvé une mort héroïque le 14 juin 1944, au cours d'une reconnaissance au village de San Quirico permettant par son sacrifice la capture de 11 prisonniers dont un officier ".

Cette citation comporte la Croix de guerre avec palme.