largade.jpg (13924 octets)

LAGARDE PAUL

 

 

Né le 25 juin 1921 à Rabat, Paul Lagarde fut élève du lycée Gouraud de 1934 à 1937, puis alla terminer ses études secondaires au lycée de Fès où résidait sa famille.

D'un caractère très droit et indépendant, excellent camarade, aussi simple et bon avec les humbles qu'il était dur pour les hypocrites et les snobs, Paul Lagarde s'était acquis, déjà comme scolaire, une grande notoriété et de très vives sympathies dans les milieux sportifs.

Athlète exceptionnellement doué, il pratiquait en effet tous les sports avec un égal succès : à 17 ans déjà, il jouait comme goal dans l'équipe première de l'U.S. de Fès et la même année, se classait 4e en finale du championnat de natation du Maroc toutes catégories, réalisant 1'6" aux 100 mètres nage libre ; l'année suivante, il était champion du Maroc de rugby en équipes II avec l'A.S.P.T.T. de Fès.

Par la suite, il fut le goal de l'équipe de l'aviation du Maroc et enfin sélectionné dans l'équipe du Maroc à ce poste. Il brillait tout autant en athlétisme pur, se classant second du Maroc au concours d'athlète complet en 1942 à Antibes.

Aussi doué pour les arts que pour les sports, Paul Lagarde, après son baccalauréat, suivit les cours de deux maîtres de la Société des artistes Français et devint un portraitiste remarquable : son carnet de route qui, des Etats Unis, a été retourné à sa famille, est un petit chef-d'œuvre par les illustrations et la présentation.

Mais, comme tant d'autres de sa génération, il n'eut pas le temps de réaliser les belles espérances que l'on pouvait fonder sur lui. Après un passage au camp de jeunesse de Boulhaut puis à l'école des cadres de Fort de l'Eau et enfin au Collège national des moniteurs d'Antibes, il fut mobilisé en 1942 et, comme il convient à un sportif, il choisit l'aviation. Après avoir servi à Meknès et à Casablanca, il fut volontaire pour partir comme élève-pilote en Amérique.

Affecté en qualité d'élève aspirant-pilote aux camps de Tuscalosa, Gunterfield et Turnerfield, il avait accompli son rêve d'être officier-aviateur et de visiter l'Amérique, mais il ne put, hélas, réaliser son ambition suprême. celle de rentrer en Europe pour prendre part aux combats.

Le 6 décembre 1944 il tombait en service commandé.

Citation décernée par le général Luguet, commandant les forces armées francaises. en Amérique :

" Elève aspirant Paul Lagarde ; jeune élève-pilote poursuivait son entraînement aérien depuis 8 mois. Toujours apprécié de ses chefs pour sa conscience, son courage et sa forte volonté d'aboutir. Tombé pour la France en service aérien commandé au cours d'un vol d'entraînement le 6 décembre 1944. Totalisait 243 heures 35 de vol ".