cacciaguera.jpg (11230 octets)

CACCIAGUERRA RAYMOND

 

Né à Rabat le 17 juin 1923, Raymond Cacciaguerra commença ses études au lycée Gouraud. Il se destinait à l'agriculture. Admis à l'école régionale d'agriculture d'Antibes il fut forcé de se replier en Afrique du Nord ; il devint un excellent élève de l'école d'agriculture de Meknès qui venait de se créer.

En janvier 1943 il est appelé sous les drapeaux et affecté au 64e régiment d'artillerie. En décembre, il rejoint le front d'Italie. Il va connaître pendant de longs jours le triste enlisement de l'artilleur dans la boue liquide d'Italie puis les masses neigeuses qui sont venues tapisser, en tourbillonnant, les pitons des Abbruzzes dans la nuit de Noël et du Jour de l'An.

Le 64e a soutenu de ses feux les attaques du mois de janvier, en particulier celle de la Costa San Pietro. L'ennemi inquiet procède à des tirs de harcèlement. Le 28 janvier 1944 Raymond Cacciaguerra est touché à la poitrine et au dos par deux éclats d'obus. Le 14 mars 1944 il meurt malgré les soins dont on l'avait entouré.

Bon camarade, ayant fait l'apprentissage de la générosité et de la bonté dans les milieux scouts, fils affectueux, de caractère simple et droit, Raymond Cacciaguerra a donné sa vie avec la simplicité d'un scout fidèle à sa promesse et à son pays.

Voici la citation qui honore sa mémoire :

CITATION A L'ORDRE DE LA DIVISION D'INFANTERIE MAROCAINE

(à titre posthume) - Croix de guerre - étoile d'argent

« Canonnier calme et dévoué, blessé le 28 janvier 1944 à Ceretto (Italie) au service de sa pièce. A dignement accompli son devoir et supporté ses souffrances. Décédé des suites de sa blessure le 14 mars 1944 ».