benhamou_maurice.jpg (10741 octets)


Né le 8 août 1921 à Port-Lyautey, Maurice Benhamou était venu comme beaucoup de ses camarades terminer au Lycée Gouraud ses études secondaires commencées au Collège de Port-Lyautey.

C'était un garçon modeste et doux, très affectueux pour ses parents et charmant camarade. Sous une apparence timide il cachait une âme bien trempée et excellait en divers sports, le basket en particulier : équipier premier du Club Athlétique de Port-Lyautey il y tenait avec brio la place d'arrière ; c'était aussi un fervent de l'aviron au Club Nautique Kénitréen.

Ses études secondaires terminées, il se destinait à l'agriculture et il comptait travailler avec acharnement pour procurer bien être et joie à sa mère veuve qu'il chérissait et la combler ainsi dans ses vieux jours.


Mais il n'eut pas le temps de réaliser ses projets.


Mobilisé dans le Train (peloton de contrôle routier) il fit toute la campagne de France et d'Allemagne et fut tué, le 15 avril 1945, un mois à peine avant l'Armistice. Il repose actuellement au cimetière divisionnaire français de Wiesenthal (Allemagne).


Sa mort  prématurée a été unanimement regrettée aussi bien dans les milieux scolaires que dans les milieux sportifs, où il ne comptait que des amis, et sa maman qui a perdu en lui son fils unique a, du moins, la consolation, de voir la mémoire de son enfant perpétuée dans les groupements sportifs dont il était membre.


Tous les ans en effet se dispute en basket à Port Lyautey la Coupe « Maurice Benhamou » et le Club Nautique Kénitréen a baptisé de son nom une yole de course.


Ce sont là des gestes qui honorent autant celui qui a su s'en rendre digne que les associations où des hommes de cœur savent maintenir d'une génération à l'autre le culte du souvenir.